Territoire Mobile : les réseaux cellulaires pour décrire la mobilité humaine

plateforme2

Les réseaux de communication ont connu ces dernières années de grande avancées. L’orientation actuelle est résolument tournée vers les technologies sans fil, et particulièrement la téléphonie mobile. Avec l’apparition de ces outils des changements radicaux ont actuellement lieu dans notre façon de consommer, de travailler ou de nous divertir. Mais ces nouvelles technologies apportent également des perspectives nouvelles en terme de services associés.

A l’heure où plus de 90% de la population active possède un téléphone portable nous nous sommes penché sur les possibilités que cela offrait pour mieux comprendre comment une population se déplace, au cours de la journée mais également d’un jour à l’autre. Nous avons ainsi développé un modèle utilisant les empreintes électromagnétiques laissé par les téléphones portables sur le territoire, en intégrant également des informations géographiques et socio-économiques. Afin de permettre une meilleure utilisation de ces données nous avons développé un outil d’exploitation et de visualisation de ces résultats.

Les possibilités offertes par ce travail de recherche et notamment en terme de déploiement de services sont nombreuses. Les résultats obtenus ont été validé dans un contexte réel, dans le cadre de ce projet labellisé par le  pôle de compétitivité Véhicule du Futur. L’étude menée a notamment permis de fournir un outil à même de guider les choix stratégiques d’implantation des arrêts de bus.

Partenaires

– Orange Labs, fournisseur des données mobiles
– SMTC, Syndicat Mixte des Transports en Commun du Territoire de Belfort
– CAB, Communauté d’Agglomération Belfortaine
– Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort

Contact : Alexandre Caminada